Zoom sur la version 5.2 de WordPress

Par Julien GAUTHIER /
 Publié le 18 juin 2019

Disponible depuis fin avril, la nouvelle version du CMS 5.2 de WordPress offre des fonctionnalités inédites. Jag Conseil vous détaille ces nouveautés exclusives.

 

Le CMS WordPress réalise des mises à jour régulièrement. Fin avril 2019, la version 5.2 a été mis en ligne et propose de nouvelles fonctionnalités. Baptisée « Jaco », cette nouvelle version met l’accent sur la sécurité. Jag Conseil vous en dit plus.

CMS 5.2 de WordPress : le bloc Gutemberg Editor ajusté

Le bloc Editor est maintenant disponible dans la version mobile de la version 5.2. Côté desktop, de nouveaux blocs sont apparus, notamment :

  • Un bloc RSS ;
  • Un bloc Amazon Kindle ;
  • Un bloc Recherche ;
  • Un bloc Calendrier ;
  • Un bloc Nuage de mots-clés.

Autre nouveauté, l’apparition d’un bloc Management qui permet de faire apparaître les blocs de votre choix. Par exemple, paragraphe, image, heading, etc.

Vérifier l’état de santé du site grâce à la version 5.2 de WordPress

Grande nouveauté pour cette nouvelle version, l’extension Health Check disponible dans la version native de la version 5.2. Cette extension permet de vérifier l’état de votre site en quelques clics ! Il est également possible de constater des erreurs ultérieures de configuration et ainsi de pouvoir les corriger. Aussi, cette nouvelle fonctionnalité analyse le niveau de sécurité de votre site ainsi que sa vitesse de chargement. Des éléments clés pour votre positionnement ! En bonus, l’extension Health Check pour donne des conseils pour régler ces problèmes.

Développeurs : lutter contre les erreurs PHP

Certaines nouvelles fonctionnalités de la version 5.2 de WordPress ont été pensées spécialement pour les développeurs. C’est notamment le cas pour :

  • La version 5.6 de PHP qui est désormais la version minimale supportée ;
  • Les plugins qui peuvent spécifier la version minimale de PHP qu’ils supportent ;
  • Les 25 nouvelles icônes disponibles dans Dashicons.

La version 5.2 inclut un « recovery mode », c’est-à-dire un mode de récupération qui permet de lutter contre les erreurs fatales PHP. Ainsi, grâce à cette nouvelle option, le CMS pourra désactiver automatiquement les thèmes et extensions pouvant créer des bugs et/ou faire planter vote site web. Une fonctionnalité extrêmement pratique qui permet de gagner du temps au quotidien.

 

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du CMS WordPress et vous faire accompagner dans sa gestion, n’hésitez pas à prendre contact avec nos experts du web.

Partagez ce contenu, cela nous fait énormément plaisir !

Laisser un commentaire

A consulter sur la même thématique

twitter-squarefacebook-squarelinkedin-squarephone-squareinstagramenvelope-square linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram